Blog

Insane la boutique : vêtements pour femme


7 février 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Interviews


insane-shop-la-boutique-vetements-femme

 

  • Pouvez-vous vous présenter ?

Mathias CLÉMENT , j’ai 37 ans,  je suis dans le domaine du prêt à porter depuis 15 ans. J’ai d’abord crée une marque de vêtement dédiés aux sports extrêmes puis un concept de vêtements pour femme regroupant plusieurs créateurs commercialisés dans le centre ville historique d’Aix En Provence par l’acquisition de murs commerciaux afin d’y créer un magasin puis par la suite la création d’une boutique en ligne : www.insanelaboutique.com

 

  • Quels types de produits vendez-vous sur votre boutique en ligne ?

Des vêtements pour femme, des marques de créateurs à prix abordables, des collections décalées, un large choix de modèles : du plus graphique et coloré au plus sobre et pourtant singulier, de la sérigraphie, à la broderie ou à des patronages plus urbains (c’est un mélange de vêtements « street wear », colorés, « bourgeois bohème », « baba-cool » ainsi qu’un maximum de produit labellisé bio, équitable…).

 

  • Quel est votre produit préféré ou votre top des ventes ?

Les robes !

 

  • Quels sont vos atouts par rapport à vos concurrents ?

Tout d’abord, on est très peu à arriver à cerner ce marché et a avoir le courage de s’y lancer vraiment car c’est un marché qui touche une niche et non la masse il est donc risqué et fragile. Il faut maîtriser ses achats,  son concept mais pas seulement : pour s’en sortir et se développer, il faut énormément maîtriser le placement dans les murs commerciaux, les business plans et bien sûr la relation avec les banques car le marché étant risqué les banques vous prêtent peu alors que pour bien fonctionner il faut plutôt beaucoup afin d’être bien placé (je parle des boutiques physiques )… Et c’est sur ce point précis qu’il faut ruser et oser.

Je suis tombé dans les vêtements car j’étais passionné de sports extrêmes et avec deux copains on a décidé de se lancer dans une marque, puis c’est en faisant les salons de la mode en tant qu’exposant, le salon Who’s Next , le Bread & Butter , que j’ai découvert et créé ce concept de vêtement pour femme . Mais à la base j’ai fais des études dans un domaine qui n’a rien a voir : le droit immobilier , la gestion de patrimoine, la fiscalité immobilière… C’est cela qui m’a permis de tirer mon épingle du jeu et m’a aidé à acquérir des murs commerciaux en étant indépendant a une époque ou c’est plutôt l’inverse qui se produit.

commentaire(s)